À propos de moi

Je m’appelle Heidi, j’exerce les activités de correctrice éditoriale, bêta-lectrice professionnelle et conceptrice de sites web. Je suis certifiée en correction (CEC) et en littérature jeunesse (Université de Liège). Je suis également titulaire d’une licence de biologie cellulaire et de physiologie et d’un DUT en informatique de gestion. Oui oui, vraiment. Et je vous assure que cette fibre scientifique a son importance.

Comme vous le verrez plus bas sur cette page, je cultive l’éclectisme et si j’en suis là aujourd’hui, c’est parce que la curiosité m’a amenée à plusieurs moments de mon parcours à dévier et à m’intéresser à des sujets très variés. De fil en aiguille, j’en suis arrivée à travailler pour une maison d’édition tout en maintenant les sites d’un acteur culturel auvergnat de premier plan.

Ce site où vous vous trouvez est la rencontre de deux univers qui me parlent alors qu’ils semblent ne rien avoir en commun. Pourtant, combien d’auteurs ou autrices ont à la fois besoin d’aide avec leur roman et d’un site vitrine pour présenter leur travail ? Je ne leur réserve d’ailleurs pas cette prestation, mais à celles et ceux qui ont besoin d’avoir une présence sur Internet qui ne se résume pas aux réseaux sociaux.

Pourquoi la relecture professionnelle ?

Avant de relire les autres, j’ai surtout beaucoup lu pour moi. Ou plutôt, au tout début, on a lu pour moi, pour m’aider à m’endormir le soir. Notamment L’Histoire sans fin de Michael Ende. Un livre si marquant qu’il a inspiré le titre de ce site. Bien plus tard, au collège et au lycée, il y a eu Anne Rice, Boris Vian, Stephen King, Flaubert aussi et le théâtre de Ionesco et de Sartre. Nouveau saut dans le temps avec l’entrée dans l’Urban Fantasy et Laurell K. Hamilton à la fin des années 2000. Une boulimie livresque suivit. Jusqu’à une rencontre. Parce qu’en plus de lire, j’écris des avis depuis plus de 20 ans sur ce que je dévore sur papier ou sur écran. L’un de ces avis a attiré l’attention d’une autrice qui m’a demandé de bêta-lire pour elle, puis d’alpha-lire. De cette collaboration est né un nouvel amour pour les mots, pour le sens du détail, pour la construction des histoires, pour l’envers du décor. Il y a eu une formation certifiante en correction obtenue auprès du Centre d’Écriture et de Communication de Paris, suivi de trois ans de correction éditoriale pour une maison d’édition. Un glissement qui m’a aidée à trouver ma place, à préciser mes envies et qui m’amène aujourd’hui à proposer ce service à des auteurs et autrices qui souhaitent finaliser leur manuscrit avant de l’envoyer à une maison d’édition ou le placer sur marché de l’auto-édition.

Pourquoi les sites web ?

J’ai eu un père technophile qui a fait entrer les ordinateurs dans le foyer au début des années 80. J’ai appris à m’en servir et à monter mes propres configurations. Mon premier site web personnel remonte à 1999 (cette époque où le gif était roi). Puis sont arrivés les systèmes de gestion de contenu (CMS) et mon premier blog en 2004. J’ai vu grandir WordPress et Dotclear et commencé à les détourner pour faire des sites que les clients pouvaient alimenter eux-mêmes facilement. Aujourd’hui, c’est toujours ainsi que je fonctionne, avec des outils qui se sont démocratisés et répandus. J’ai décidé d’utiliser DIVI plutôt qu’Elementor, j’ai l’habitude d’installer, paramétrer et personnaliser des thèmes disponibles gratuitement ou à l’achat. J’ai un petit truc pour les feuilles de style aussi, je crois.

Et si tout ça ressemble à du chinois pour vous, je suis aussi là pour tout vous expliquer.

Mes centres d’intérêt

La lecture

Sans surprise. Je lis de tout et selon mes envies du moment. Il peut s’agir de fantasy, de SF, de policier, de YA, de nouvelles, de littérature classique, de poésie, d’essais sur le féminisme, sur l’écriture, sur la psychologie. J’aime avant tout ressortir grandie de mes lectures. D’ailleurs, je partage avec vous quelques avis de temps en temps sur le blog.

Les sciences

J’ai un peu la tête dans les étoiles et un peu sur l’œilleton d’un microscope. Mes études de biologie continuent de me pousser à m’intéresser aux avancées de la recherche en matière de santé. Je suis aussi très fan du travail de vulgarisation de Dr Nozman et de Scilabus, entre autres. Rien ne peut vraiment prédire où ma curiosité me mènera.

Le cinéma et les séries

Je suis vraiment tombée dedans quand j’avais 10 ans et mes années étudiantes ont été mes plus belles années de cinéphilie. Là encore, l’éclectisme est de mise puisque j’aime voyager dans le temps, à travers le monde, ou dans d’autres mondes, en noir et blanc ou en couleurs. Au Panthéon, il y a Alien, Ghost in The Shell, Perfect Blue et… Pitch Perfect.

travaux manuels

Les activités manuelles et artistiques

Parce qu’il faut bien se vider la tête de temps en temps, je brode, je dessine, je découpe et je colle, je fais des maquettes, je m’initie doucement à la photo. Il se pourrait que je tapote des textes sur mon clavier de temps en temps aussi.